Prévision d’ensemble des conditions de brouillard basée sur la méthode des analogues

  • Description de l'employeur

    Météo-France est un établissement public de l'État à caractère administratif placé sous la tutelle du ministre chargé des transports, dont les missions sont fixées par le décret modifié n° 93-861 du 18 juin 1993.

    Employant près de 2 800 personnes, il est l'opérateur national de la météorologie et du climat. Ses activités de recherche le conduisent à l'état de l'art scientifique en matière d'observation, de prévision et de climat. Il fournit des services adaptés aux besoins des pouvoirs publics, de l'aéronautique, des entreprises et du grand public, pour leur permettre de gérer les risques en matière de sécurité des personnes et des biens, de mieux organiser et adapter leurs activités, et d'anticiper les impacts du changement climatique.

    La Direction de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche rassemble les entités de recherche de Météo-France (principalement CNRM, SAFIRE, LACy), l'Ecole Nationale de la Météorologie, et les services partagés de soutien administratif et informatique (PGA).

    Le CNRM est une Unité Mixte de Recherche (UMR 3589) avec la double tutelle Météo-France et CNRS. Le CNRM conduit des recherches dans le domaine de la météorologie et du climat, de l'observation, la compréhension et la modélisation des processus jusqu'à la mise au point de systèmes de prévision météorologique et de projection climatique pouvant être transférés aux services opérationnels de Météo-France.

    Le Groupe de Météorologie de Moyenne Echelle (GMME) du CNRM est structuré en équipes de recherche portant sur la modélisation non-hydrostatique et les paramétrisations des processus nuageux; les systèmes convectifs précipitants des latitudes tempérées; la convection et les nuages dans les Tropiques; la modélisation des processus d’échanges dans le continuum sol-plante-atmosphère; la caractérisation des surfaces continentales par la télédétection satellitaire et l’assimilation de données; les échanges ville-atmosphère et le climat urbain.

  • Description du poste

    Les prévisions météorologiques sont entachées d'incertitudes en raison des différentes sources
    d'erreurs inhérentes au système de prévision numérique (en particulier conditions initiales et
    paramétrisations physiques). La quantification de la confiance accordée au risque d'occurrence
    d'un événement dangereux comme le brouillard est alors une information précieuse qui permet
    de faciliter la prise de décision et de limiter l’impact sociétal. La rareté des conditions de basses
    visibilités et les incertitudes inhérentes à la prévision numérique, plaident pour une approche
    probabiliste de la prévision de telles conditions, qui permettra de fournir l'incertitude sur la
    prévision, ainsi que l'estimation du risque de leur occurrence. Ce projet s'inscrit dans une
    activité présente à la Direction Générale de la Météorologie Marocaine (DGM) et au
    DESR/CNRM de Météo France, qui vise à développer, valider scientifiquement et valoriser les
    prévisions d’ensemble.

    Le but de ce stage est d'étudier la prévisibilité des conditions de basses visibilités sur deux
    zones aéroportuaires de caractéristiques topographiques et climatiques différentes (Paris-CdG
    en France et Casablanca-Nouasseur au Maroc), en construisant un système de prévision
    d'ensemble (EPS) local basé sur les observations météorologiques standards issues des
    METARs et les sorties du modèle méso-échelle opérationnel AROME. L’approche adoptée sera
    basée sur la méthode des analogues (Delle Monache et al., 2013) qui utilise les observations
    équivalentes aux analogues comme membres de notre EPS. Les résultats pour les deux sites
    seront comparés entre eux pour des prévisions ensemblistes horaires de 24 heures issues du
    réseau de 00UTC. Ensuite, plusieurs études de sensibilité de la méthode à certains facteurs
    seront réalisées à savoir :
    • Le réseau de prévision du modèle opérationnel AROME
    • La variabilité spatio-temporelle des mesures de visibilité à l’échelle hectométrique sur
    une zone aéroportuaire sera évaluée en fonction du nombre de points de grille qui
    entourent l’aéroport et en utilisant les observations issues des capteurs disponibles à
    chaque site (12 à Paris-CDG et 3 à Casablanca-Nouasseur).
    • La métrique de similarité pour le choix des analogues. Une nouvelle technique sera
    implémenté (Junk et al., 2015 ; Gensler et al., 2016) et la performance sera évaluée.
    • Le type de brouillard étudié tenant en compte du fait que le brouillard radiatif est
    dominant à Paris CDG (Roquelaure et al., 2009) et que le type advection-radiation et
    l’affaissement de stratus sont les plus fréquents à Casablanca-Nouasseur (Bari et al.,
    2016).
    Enfin, les sorties du système de prévision d’ensemble opérationnel PE AROME et celui basé
    sur la méthode d’analogues seront comparés. A l’issue des résultats trouvés, certains
    recommandations pourront être élaborées pour la mise en place de ce système de prévision
    d’ensemble pour la prévision des conditions de basses visibilités à Maroc Météo

  • Numéro d'offre

    S-2022-61436

  • Type de contrat

    Stage

  • Niveau de diplôme préparé

    Niveau 7 – (Bac+5 et plus)

  • Domaine d'activité

    Environnement, espaces verts, énergie

  • Administration de rattachement

    Ministère de la Transition écologique

  • Entité

    Météo France

  • Service d'affectation

    Météo-France /Direction de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche/Groupe de Météorologie de Moyenne Échelle

  • Lieu d'affectation

    Météo-France

    DESR/CNRM/GMME

    42 av Gaspard Coriolis

    31957 TOULOUSE Cedex1

  • Localisation du poste

    TOULOUSE

    Haute-Garonne

    Occitanie

    FRANCE

    Détails de l'offre

  • Descriptif du profil recherché

    M2 SOAC ou école d’ingénieur

    • Conditions particulières d'exercice

      Horaires de bureau.

      Le poste est ouvert aux personnes en situation de handicap.

    • Informations complémentaires

      Candidature :
      Veuillez transmettre exclusivement par mail votre CV et votre lettre de motivation aux adresses suivantes en mentionnant l'intitulé du sujet du stage et la référence de l’offre de stage en objet :

      - thierry.bergotxx@meteo.fr

      - bari.driss@gmail.com

      - alaoui.badreddine@gmail.com

      - stages@meteo.fr

       

      Gratification et avantages :

      - Indemnité légale en vigueur (3,90€/h soit 27,30€/j de présence effective) ;

      - Remboursement partiel du tarif du titre de transport domicile/lieu du stage, participation aux frais de repas.

       

    • Langue

      Anglais

      Français

    • Commentaires

      Références bibliographiques :
      Delle Monache, L., Eckel, F. A., Rife, D. L., Nagarajan, B., & Searight, K. (2013). Probabilistic weather
      prediction with an analog ensemble. Monthly Weather Review, 141(10), 3498-3516.
      Junk, C., Delle Monache, L., Alessandrini, S., Cervone, G., & Von Bremen, L. (2015). Predictor-weighting
      strategies for probabilistic wind power forecasting with an analog ensemble. Meteor. Z, 24, 361-379.
      Gensler, A., Sick, B., & Pankraz, V. (2016, October). An analog ensemble-based similarity search
      technique for solar power forecasting. In 2016 IEEE International Conference on Systems, Man, and
      Cybernetics (SMC) (pp. 002850-002857). IEEE.
      Roquelaure, S., Tardif, R., Remy, S., & Bergot, T. (2009). Skill of a ceiling and visibility Local Ensemble
      Prediction System (LEPS) according to fog-type prediction at Paris-Charles de Gaulle Airport. Weather
      and Forecasting, 24(6), 1511-1523.
      Bari, D., Bergot, T., & El Khlifi, M. (2016). Local meteorological and large-scale weather characteristics of
      fog over the Grand Casablanca region, Morocco. Journal of Applied Meteorology and Climatology, 55(8),
      1731-1745.

      Le stage, de durée de 5 mois, se déroulera en trois étapes dont la première et la dernière
      s’effectueront au CNRM de Météo France (Toulouse) et la deuxième au CNRM de Maroc Météo
      (Casablanca).

  • Information pratiques

    • Début du contrat

    • Durée du contrat

      Durée variable

      4

      6

  • Contact