Projet GuyaClimat (Impact du changement climatique en Guyane) : évolution des états de mer

  • Description de l'employeur

    Météo-France est un établissement public de l'État à caractère administratif placé sous la tutelle du ministre chargé des transports, dont les missions sont fixées par le décret modifié n° 93-861 du 18 juin 1993.

    Employant plus de 3 000 personnes, il est l'opérateur national de la météorologie et du climat. Ses activités de recherche le conduisent à l'état de l'art scientifique en matière d'observation, de prévision et de climat. Il fournit des services adaptés aux besoins des pouvoirs publics, de l'aéronautique, des entreprises et du grand public, pour leur permettre de gérer les risques en matière de sécurité des personnes et des biens, de mieux organiser et adapter leurs activités, et d'anticiper les impacts du changement climatique.

    Météo-France dispose d’antennes dans la région Antilles-Guyane dont la Direction est basée à Fort-de-France (Martinique).

    La Division Etudes, Climat, Maîtrise de la Production Finalisée (EC-MPF) de la Direction Interrégionale de Météo-France aux Antilles-Guyane (DIRAG) réalise des études et met en place des services pour répondre aux nombreuses sollicitations des territoires dans des cadres institutionnels ou commerciaux. La Division EC-MPF participe aussi depuis de nombreuses années au développement de la connaissance météorologique et climatique dans la région Antilles-Guyane notamment dans le cadre de projets pluridisciplinaires auxquels elle est associée.

  • Description du poste

    Météo-France et le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) ont décidé de mener un programme d’études conjoint concernant les impacts liés au changement climatique sur différents paramètres physiques en Guyane (GuyaClimat). Ce projet est appuyé par plusieurs partenaires et financeurs que sont la DGTM (Direction Générale des Territoires, de la Mer et de l’État), l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), l’ODEG (Office de l’Eau de Guyane) et l’AFD (Agence Française de Développement).

    Les travaux sont lancés sur la période 2021-2022.

    L’objectif général de cette étude est d’apporter aux gestionnaires et décideurs un outil caractérisant la vulnérabilité du territoire face au changement climatique et plus précisément face à l’élévation du niveau marin, à l’augmentation des températures et à la modification de la circulation atmosphérique.

    Spécifiquement, cette étude réalisée à l’échelle de la Guyane visera à :
        • réaliser un état de l’art sur les phénomènes locaux de mouvements verticaux du sol ;
        • caractériser l’élévation du niveau marin à différents horizons temporels ;
        • déterminer les conséquences de l’élévation du niveau marin sur les submersions chroniques qui se déroulent par temps calme ;
        • évaluer les impacts du réchauffement climatique sur d’autres paramètres météorologiques (vagues, précipitations, vents, températures…).

    Au sein du volet 3, Météo-France est en charge de produire les connaissances régionales permettant d’étudier les impacts du changement climatique à différentes échelles temporelles, en collaboration avec le BRGM.

    Afin de caractériser l'évolution future des états de mer (vagues) le long du littoral guyanais, le BRGM examine les résultats issus de COWCLIP (Coordinated Ocean Wave CLImate modeling Project*), dont les dernières modélisations reposent sur l’exercice international CMIP (Coupled Model Intercomparison Project) du GIEC (Groupe Intergouvernemental d'experts sur l'Evolution du Climat).

    Ces analyses seront complétées par celle des houles cycloniques et non cycloniques menée à Météo France dans le cadre de ce stage à partir de la base de données MFWAM/Arpege, à une résolution de 50 km sur l’ensemble de l’Atlantique et bénéficiant de forçages de vent à haute résolution. Cette base de données, d'ores et déjà disponible, a permis l'étude des projections futures de houle cyclonique à l'échelle du bassin Atlantique**.

    Le stage en objet permettra d'en préciser les impacts sur le littoral guyanais ainsi que d'évaluer ceux des houles non cycloniques provenant principalement des latitudes moyennes entre l'Amérique du Nord et l'Europe. Cette approche haute résolution est complémentaire de l'approche multi-modèles poursuivie par le BRGM et devrait donner lieu à des échanges réguliers entre les deux équipes.

    Le stagiaire évoluera dans une équipe mixte d’'ingénieurs et chercheurs dans la Division de Météo-France, DIRAG/EC-MPF, et au sein de l’équipe projet GuyaClimat.

  • Numéro d'offre

    S-2021-12349

  • Type de contrat

    Stage

  • Niveau de diplôme préparé

    Niveau 7 – (Bac+5 et plus)

  • Domaine d'activité

    Environnement, espaces verts, énergie

  • Administration de rattachement

    Ministère de la Transition écologique

  • Entité

    Météo France

  • Service d'affectation

    Météo France DIRAG

  • Lieu d'affectation

    Météo-France DIRAG,
    Division Etudes, Climat, Maîtrise de la Production Finalisée
    BP 645 97262 Fort de France cedex

  • Localisation du poste

    FORT DE FRANCE

    Martinique

    Martinique

    FRANCE

    Détails de l'offre

  • Descriptif du profil recherché

    Master 2 ou ingénieur en océanographie, Géophysique, météorologie ou disciplines connexes. Goût pour le traitement et l’analyse de données. Bonne qualité rédactionnelle et relationnelle.
    Connaissance de langage de programmation informatique : scripts linux, Python, R
    Outils SIG : QGIS, ARCGIS

    • Conditions particulières d'exercice

      Candidature :

      Veuillez transmettre exclusivement par mail votre CV et votre lettre de motivation à :

      • philippe.palany@meteo.fr
      • ali.belmadani@meteo.fr
      • alexandre.teste@meteo.fr
      • ouria.ghalayini@meteo.fr

      Le stage débutera en septembre/octobre 2021.
       

    • Informations complémentaires

      Le stage se déroulera nominalement à Fort-de-France (Martinique) avec des possibilités de télétravail selon les conditions sanitaires liées au COVID-19.