Stage -chargé(e) de projet en communication institutionnelle

  • Description de l'employeur


    Le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) (www.cnle.gouv.fr) a été créé par l'article 43-1 de la loi n°88-1088 du 1er décembre 1988 relative au revenu minimum d’insertion. Il est constitué de 65 membres titulaires, dont 32 personnes en situation de pauvreté ou d’'exclusion sociale nommés pour trois ans. 
    La composition et le fonctionnement du CNLE sont codifiés aux articles L.143-1, R.143-1 à R.143-5 et D143-6 à D143-8 du code de l’action sociale et des familles (CASF). 
    Placé auprès du Premier ministre, il assiste de ses avis le Gouvernement sur toutes les questions de portée générale relatives à la lutte contre la pauvreté et l’ exclusion sociale. Il assure la concertation entre les pouvoirs publics et les associations, les organismes sociaux, les partenaires sociaux, les personnalités qualifiées agissant en ce domaine et les personnes en situation de pauvreté ou de précarité. 
    Il est présidé par madame Fiona Lazaar, députée du Val-d'Oise qui a été nommée par arrêté du premier ministre le 24 février 2020.

    Le conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale (CNLE), est rattachée à la direction générale de la cohésion sociale qui est chargée de la conception, du pilotage et de l’évaluation des politiques publiques de solidarité, de développement social et de promotion de l’égalité favorisant la cohésion sociale.

  • Description du poste

    Encadrement (oui ou non) :

    Activités principales : Le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) assiste de ses avis le Gouvernement sur toutes les questions de portée générale qui concernent la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale. Le CNLE a récemment fusionné avec l’Observatoire national de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Ce regroupement prend la forme de la création, à partir de l’ONPES, d’un comité scientifique permanent, directement attaché au CNLE. 
    Le CNLE se réunit en séance plénière chaque trimestre soit quatre fois par année civile. Des groupes de travail sont régulièrement créés en son sein, soit pour répondre à des saisines du Gouvernement, soit pour explorer des problématiques dont le conseil s’autosaisit.

    Placée sous l'autorité de la secrétaire générale du CNLE et de la directrice du comité scientifique, le postulant travaillera en lien étroit avec la collaboratrice et la chargée de communication du CNLE.

    En vue de faire connaitre le CNLE et de valoriser les travaux du Conseil, l'agent assurera les tâches suivantes : 

    Spécificités du poste / Contraintes : 
    - mise à jour du site internet www.cnle.gouv.fr;
    - Développement, gestion et animation des comptes réseaux sociaux du CNLE,
    - rédaction et mise en forme des informations recueillies en fonction du média retenu (internet, newsletter, réseaux sociaux, voire vidéos)
    - participation à l'organisation des évènements : plénières, groupes de travail, séminaires en présentiel ou organisés en webconférences. 


    Partenaires institutionnels : Les membres du CNLE, les partenaires ponctuels en lien avec le programme de travail du conseil (administrations, instituts statistiques, laboratoires de recherche…).


     

  • Numéro d'offre

    S-2021-15571

  • Type de contrat

    Stage

  • Niveau de diplôme préparé

    Niveau 4 – (BAC)

  • Domaine d'activité

    Communication, multimédia

  • Administration de rattachement

    Ministère des Solidarités et de la Santé

  • Entité

    Direction générale de la cohésion sociale

  • Service d'affectation

    DGCS

  • Lieu d'affectation

    10-18, place des cinq martyrs du lycée Buffon -75014 Paris 

  • Localisation du poste

    PARIS

    Paris

    Ile-de-France

    FRANCE

    Détails de l'offre

  • Descriptif du profil recherché

    Indiquez les compétences requises sur le poste ainsi que la lettre correspondant à la légende ci-dessous.

    E : Savoir agir dans un contexte complexe, faire preuve de créativité, trouver de nouvelles solutions, former d’autres agents, être référent dans le domaine.
    M : Mettre en œuvre la compétence de manière régulière, corriger et améliorer le processus, conseiller les autres agents, optimiser le résultat.
    A : Savoir effectuer, de manière occasionnelle ou régulière, correctement les activités, sous le contrôle d’un autre agent, savoir repérer les dysfonctionnements.
    N : Disposer de notions de base, de repères généraux sur l’activité ou le processus (vocabulaire de base, principales tâches, connaissance du processus, global…)

    Connaissances :
    -  pratiques et usages de la communication numérique (E)
    - Techniques rédactionnelles (E)
    - maitrise des outils et principaux logiciels bureautiques (E)
    - Environnement administratif et institutionnel (fonctionnement de l’administration centrale, connaissance des politiques gouvernementales, notamment de lutte contre l’exclusion)  (A)


    Savoir-être : Indiquez au moyen de *** en fonction des attentes
    - réactivité ***
    - être rigoureux ***
    - capacité d'adaptation***
    - polyvalence

    Savoir-faire : 
    - communiquer avec des interlocuteurs variés ***
    - synthétiser des informations, des données***
    - capacités rédactionnelles***
    - maitrise des outils bureautiques